BABEL

2013

Installation sonore, réactive, 34 postes de radio, 3 micros émetteurs. 170 cm de hauteur,
1 m2 au sol.

Un empilement de postes de radio, allumés et réglés sur la même fréquence FM, forment une construction précaire en forme de colonne. Des micros emetteurs sont placés parmi les postes et emettent, sur cette même fréquence, un larsen qui se diffuse dans les différentes sources sonores. La colonne auto-génère son propre son et est réactive à l’environnement physique de l’espace qu’elle occupe (electricité, déplacements des corps, murs etc). En entrant dans cet espace on influence les ondes qui le parcourent et on crée des variations, des réactions en chaine dans le parasitage du son. L’espace est totalement saturé par le son, proche d’un drone entrecoupé parfois de voix. Les radios en équilibre donnent à la construction un caractère inquiétant et apocalyptique.

http://www.alexandrabrillant.fr/files/gimgs/27_mg0123copy.jpg